Ce site vous a plus! votez pour lui au Weborama

Psaume 72:


ue Dieu est bon à Israël ; à ceux qui ont le coeur droit.
    Mais mes pieds ont presque chancelés, et mes pas ont presque déviés.
    Parceque j'ai porté envie aux hmme iniques, voyant la paix des pêcheurs.
    Parcequ'ils ne pensent pas à leur mort et que leur plaie n'a pas de consistance.
    Ils ne sont pas sujets à la fatigue des hommes, et avec les autres hommes ils ne seront pas frappés.
    C'est pour celà que l'orgueil s'est emparé d'eux, qu'ils se sont couverts de leur iniquité et de leur impiété.
    Leur iniquité est sortie comme de leur graisse ; ils ont suivis le sentiment de leur coeur.
    Ils ont pensés et ils ont parlés avec méchanceté, ils ont parlés hautement iniquité.
    Ils ont posés leur bouche contre le ciel, et leur langue a passée sur la terre.
    C'est pour celà que mon peuple en reviendra là : Et les impies trouveront en eux des jours pleins.
    Et ils ont dit : Comment Dieu le sait-il ? Et le Très Haut en a-t-il connaissance ?
    Voilà que les pêcheurs eux-mêmes, vivant dans l'abondance, ont obtenus des richesses.
    Et j'ai dit : C'est donc sans cause que j'ai purifié mon coeur, et que j'ai lavé mes mains parmi des innocents.
    Car j'ai été affligé tout le jour, et mon chatiment a eu lieu les matins.
    Si je disais : Je parlerai ainsi, voilà que je réprouvais la race de vos enfants.
    Je pensais à connaitre ce mystère ; un pénible travail s'est trouvé devant moi.
    Jusqu'à ce que j'entre dans le sanctuaire de Dieu et que je comprenne leurs fins dernières.
    Mais cependant à cause de leurs tromperies, vous leur avez envoyé des maux : Vous les avez renversés tandis qu'ils s'élevaient.
    Comment sont-il tombés dans la désolation ? soudain ils ont défaillis : Ils ont péris à cause de leur iniquité.
    Comme un songe de ceux qui s'éveillent, Seigneur, vous réduisez au néant leur image dans votre cité.
    Parceque mon coeur a été eflammé, et que mes reins ont été boulversés.
    Et que moi, j'ai été réduit au néant, et que je n'ai pas su pourquoi.
    Que je suis devenu comme un animal stupide devant vous.
    Vous avez soutenu ma main droite : selon votre volonté vous m'avez dirigé, et vous m'avez reçu avec gloire.
    Car qu'y a t-il pour moi dans le ciel, et hors de vous qu'ai-je voulu sur la terre.
    Ma chair a défaillie, ainsi que mon coeur ; ô le Dieu de mon coeur, et le Dieu mon partage pour l'éternité.
    Parceque voilà que ceux qui s'éloignent de vous périront : Vous avez perdu tous ceux qui forniquent, en s'éloignant de vous.
    Pour moi, mon bien est de m'attacher à Dieu, de mettre dans le Seigneur Dieu toute mon espérence afin que j'annonce toutes vos louange aux portes de la ville de sion.



Retour sommaire consécrations