Ce site vous a plus! votez pour lui au Weborama

Les phases de la lune dans les
rituels magiques

  L'importance de la lune dans le vie des êtres vivants n'est plus à démontrer. On sait que son influence est permanente et l'astrologie en a fait la parèdre du Soleil et a attribué à ces deux astres le nom de luminaires. Miroir et contraste féminin par rapport au soleil, elle joue sur la partie sensible et inconsciente de l'être humain d'où son importance dans l'art Magique.
                    Son influence sur le plan terrestre n'est pas négligeable surtout sur le règne végétal, et les jardiniers utilisent depuis bien longtemps ses pouvoir pour planter, récolter et même greffer. Un bûcheron interrogera toujours la lune avant d'abattre un arbre pour éviter le pourrissement rapide du bois, et bien des personnes regarderons dans quelle phase se trouve la lune avant une coupe de cheveux. Elle joue également sur l'intuition et l'instinct d'où son utilisation dans le voyance.
 
 

  néanmoins, la lune possède un grand pouvoir dans les rituels de magie. Ne pas respecter une position lunaire nuit fortement au résultat final. Aussi j'ai trouvé important de créer un dossier "spécial lune".
                    Une des premières grandes erreurs que je vois souvent dans les rituels est l'interprétation du terme "lune montante" et "lune croissante" qui ne sont pas du tout identiques et bien souvent on associe "lune montante" à "lune croissante" ce qui est souvent faux. Nous allons voir et étudier ces deux termes différents.

  A) Lune croissante et décroissante:
                Cette notion dépend de la distance apparente de la lune au soleil.
En nouvelle lune(on ne voit pas la lune): la lune et le soleil sont sur le même degré du zodiaque, la distance entre la lune et le soleil est plus ou moins 0° (0° pour le moment précis de la nouvelle lune). Le symbole de la nouvelle lune est représenté dans nos calendrier par un cercle noir.

En pleine lune (la lune est ronde): La lune et le soleil sont dits en opposition c'est à dire qu'ils se trouve à l'opposé l'un de l'autre par rapport à la terre (180°). Le symbole de la pleine lune est représenté par un cercle vide dans le calendrier.

Le premier quartier se situe entre la nouvelle et la pleine lune et est représenté dans notre calendrier par un croissant de lune dont les cornes sont dirigées vers la droite.

Le dernier quartier se situe entre la pleine lune et la nouvelle lune et est représenté dans notre calendrier par un croissant de lune dont les cornes sont dirigées vers la gauche.

Un moyen memotechnique permet de savoir immédiatement s'il s'agit du premier ou du dernier quartier. Prenez le croissant de lune et ajouter une barre verticale touchant les deux cornes. Si vous obtenez un "d" (dernier quartier) la lune sera décroissante, si c'est un "p" (premier quartier)la lune sera croissante.

Ce cycle suit une évolution bien définie qui est la suivante:
>Nouvelle lune.
>Premier quartier.
>Pleine lune.
>Dernier quartier
>Nouvelle lune etc....

                Il faut savoir alors que la période de la nouvelle lune à la pleine lune est dite de "lune croissante" et la période située entre la pleine lune et la nouvelle lune suivante est dite "lune décroissante".

            Et en magie???
    Pour les rituel de magie la notion de lune croissante et décroissante est utilisée de manière suivante:
Lune croissante pour tout ce qui concerne une augmentation (argent, vitalité, végétation, etc...)
Ainsi par exemple un rituel pour les gains sont fait en lune croissante.
Lune décroissante pour tout ce qui concerne une diminution (maladie, stress, envoûtement).
Aussi quant je vois un envoûtement en lune décroissante, je doute car la lune décroissante diminue peu à peu l'envoûtement. C'est pourquoi l'on dit que la pleine lune est la plus forte pour l'envoûtement. Par contre on peut commencer un désenvoûtement en pleine lune et continuer en lune décroissante, l'envoûtement décroît également.
Si l'on a compris le principe on comprendra aisément la fonction croissante et décroissante dans les rituel d'amour, d'argent, de maladie ou d'envoûtement.

  B) Lune montante et descendante:

        Ce cycle se reflète au zodiaque tropique et à lui seul. Comme vous le savez certainement, l'écliptique (lieu des éclipses), route sur laquelle se déplacent les planètes et les luminaires (voir dossier sur les luminaires), qui est marquée sur la voûte céleste par les 12 constellations zodiacales, est inclinée de 23° par rapport à l'équateur céleste (projection de l'équateur terrestre qui sépare les deux hémisphères). Il en résulte que l'écliptique coupe l'équateur céleste en deux points: y et y'. Ces deux points (opposés de 180°) permettent de refléter le zodiaque tropique.
Ce zodiaque est divisé en 12 signes de 30° qui portent les mêmes noms que les signes du zodiaque sidéral et que les constellation zodiacales.

Le zodiaque tropique est celui que vous connaissez. Dans ce zodiaque le point y correspond à 0° du bélier. Le soleil se situe à cette position le 21 mars de chaque année. Le point y' correspond à 0° de la balance, et le soleil s'y trouve le 21 septembre.
Deux autres points nous intéresse:

0° du cancer et 0° du capricorne. Ces points sont à 90° des points y et y'
Lorsque le soleil passe à 0° du cancer tropical, c'est:
>Le solstice d'été dans l'hémisphère Nord.
>Le solstice d'hiver dans l'hémisphère Sud.

0° du cancer tropical est:
-Le point du zodiaque le plus proche du pôle Nord.
C'est donc, pour l'hémisphère nord, le point le plus haut du zodiaque.
(parce que, c'est lorsque le soleil passe à ce point, qu'on le voit à midi, le plus haut dans le ciel de l'hémisphère nord).
Pour l'hémisphère sud: le point le plus bas du zodiaque.
(parce que c'est quand le soleil passe à ce point, qu'on le voit à midi, le plus bas dans le ciel de l'hémisphère sud).

A l'inverse, 0° capricorne est:
- Le point du zodiaque le plus proche du pôle sud.
C'est donc, pour l'hémisphère nord, le point le plus bas du zodiaque.
(parce que, c'est lorsque le soleil passe à ce point, qu'on le voit, le plus bas dans le ciel de l'hémisphère nord).
-Pour l'hémisphère sur: le point le plus haut du zodiaque.
(parce que, c'est lorsque le soleil passe à ce point, qu'on voit à midi, le plus haut dans le ciel de l'hémisphère sud.

Donc, comme la lune se déplace sur le zodiaque, ce qui est vrai du soleil est également vrai de la lune.

On dit que la lune est montante:
Quand son mouvement l'emmène du point le plus bas du zodiaque tropique vers le point le plus haut du zodiaque tropique.

On dit que la lune est descendante:
Quand son mouvement l'emmène du point le plus haut du zodiaque tropique vers le point le plus bas du zodiaque tropique.

Ainsi, quand la lune est montante dans l'hémisphère nord, elle est descendante dans l'hémisphère sud.

Les propriétés magiques des cycles de la lune:

  -1- a lune montante et descendante.
 

A) La lune montante:

            En dehors de toute considération, la lune montante est favorable à toute opération magique visant le domaine spirituel.

          On fera donc, en lune montante, les opérations bénéfiques, que leur but soit l'augmentation d'un phénomène ou de sa réduction.

-Consécration.
-Rituels ou exorcisme de guérison.
-Augmentation de la spiritualité.
-Augmentation de l'intuition ou de la voyance.
-Évocation des Esprits Célestes.
-Toute opération altruiste ou destinée à favoriser une évolution spirituelle ou morale.
- etc.....

B) La lune descendante:

            En dehors de toute autre considération, la lune descendante est favorable à toute opération visant le domaine matériel.

            On fera, en lune descendante, toutes les opérations maléfiques ou visant à enchaîner l'homme à la terre, que ces opérations aient pour but l'augmentation d'un phénomène ou sa réduction.

-Évocation d'esprits élémentaires ou des démons.
-Évocation nécromantiques.
-Toutes opération d'envoûtement quel qu'en soit le but (amour guérison, mort...)
-Exécration. Etc....

  -2- Lune croissante ou décroissante:

        Les barbiers et chirurgien du Moyen-Age savaient qu'ils ne devaient opérer à la pleine lune, parce qu'alors, les risques d'accidents hémorragiques sont importants. Ils savaient de même qu'il ne fallait pas, non plus, opérer la nouvelle lune parce c'est alors l'infection qui menace le travail.

>La lune croissante, correspond à une croissance, à une expansion des phénomènes vivants.
>La lune décroissante, correspond à une perte ou une descente de la substance vitale.
>La pleine lune et la nouvelle lune qui marquent les deux points extrêmes de ce cycle, représentent également ses maximums d'activité: La pleine lune ne peut que se vider et la nouvelle lune ne peut que croître.


Retour au sommaire magie