Les différentes phases
d'un envoûtement

La dagyde ou statuette de cire utilisée en envoûtement

out le monde a entendu parler de l'envoûtement, un mot qui fait peur ou donne des frissons. On pense souvent aux jeteurs de sorts,  à la magie noire et plus généralement au mal.
                        Pourtant, il n'en n'est pas toujours le cas, et vous allez voir que les techniques d'envoûtement peut aussi bien s'appliquer dans un but bénéfique. Bien qu'il existe de nombreuses techniques d'envoûtement, vous allons nous attacher à la plus traditionnelles et la plus connue folkloriquement, l'envoûtement par statuette.

A) Le principe: transférer la vibration (bien que mot soit impropre pour l'exemple) d'un être humain sur une statuette. Ceci est possible si l'on considère que chaque être humain est un monde différent. Certes il arrive parfois que deux personnes soit des jumeaux cosmiques, mais il subsiste toujours une différence, même minime.
On pourrait comparer, pour mieux concevoir le phénomène, qu'ils existent autant de fréquences radio que d'êtres humains. Donc le premier travail de l'envoûtement consiste à se caler "très exactement sur la bonne longueur d'onde correspondant à la personne visée".
Pour cela, on utilise des "témoins", soit corporel, soit artificiel.
> Les témoins corporels sont issus de la personne même (cheveux, ongles, sang .... enfin tous élément provenant de la personne même. Il seront incorporés dans la statuette même.
> Les témoins artificiels sont issus de ce que je pourrai dire de la magie moderne "Radionique", on créé sur un support condensatrice les vibrations correspondantes à la personne. Moins puissant que les témoins naturels, il sont de même assez efficace.

B) Le support:
Ils existent de nombreux type de matériaux constituant la statuette, l'efficacité de l'envoûtement sera fonction de la capacité condensatrice de la matière utilisée. On peut mettre en oeuvre du bois (en correspondance analogique avec la dominance planétaire du sujet), du chiffon, du papier ect.... chacune d'elles possède une capacité plus ou moins grande à accumuler une charge. Le meilleur support utilisé est la cire d'abeille vierge.
Une petite parenthèse : on ne peut envoûter avec une simple photo. Ceux qui l'ont cru sont bien naïfs, car si c'était le cas, plus d'un homme politique auraient à en pâtir. Mais on peut utiliser la photo autrement en utilisant des lois de la magie et de l'envoûtement (ce que nous verront plus loin).
On envoûte pas comme on tire au fusil. Il faut toute une préparation.
Avoir des éléments corporels ou artificiels (là je vous renvoie dans le dossier magie "la charge par décagone).
Il faut aussi se procurer si possible le nom de baptême de la personne, sa date de naissance et si possible le nom de sa mère. Si vous n'avez pas d'élément corporel de pierre et que vous envoûtez pierre, en réalité vous envoûterez tous les pierre de la terre et votre charge sera divisée par autant de pierre qu'il existera (pareil pour les paul, Jacques etc....). Autant dire un coup d'épée dans l'eau.
Un support condensatrice recevant les élément corporels. Ce support doit avoir la forme de la personne à envoûter soit une forme humaine et sexuée (ceci à son importance) pour différencier s'il s'agit d'un homme ou d'une femme. Les magiciens et les sorciers possèdent leurs propres moules (homme et femme). On peut insérer dans la cire d'abeille un plante en correspondance avec la dominante planétaire de la personne ou bien de la sphère planétaire sur laquelle on travail (Mars, Vénus etc....). La statuette terminée on introduit, généralement en faisant une petite entaille dans le dos, les éléments propre à la personne et que l'on rebouche avec de la cire d'abeille. L'opération terminée, en enveloppe la statuette dans de la soie pour l'isoler des influences extérieures.
Je rappelle ici que, selon les lois magiques, cette opération doit se faire impérativement à un moment favorable donc calculé d'avance, comme pour la suite des événements.

C) La technique:
L'envoûtement par statuette marche avec les lunaisons c'est la période croissante et décroissante de l'astre.
Suivant le but à atteindre qui n'est pas essentiellement l'amour, on prend la période croissante pour augmenter un phénomène et une période décroissante pour diminuer un phénomène. Voilà pourquoi l'envoûtement (si signifie prendre emprise sur quelque chose) n'est pas plus bénéfique que maléfique.
Prenons un exemple: on faire faire diminuer une maladie sur une personne (ou une tension ou autre) en lune décroissante et augmenter un amour en lune croissante. Plus la lune se remplira, plus l'amour augmentera.
Il est bon de noter que cette notion de lune croissante et décroissante et reprise dans bons nombre de rituels.
Il existe deux moments importants dans les phases de la lune, se sont les pleines et nouvelles lunes. Les psychologues se sont aperçu qu'à ces périodes (environ deux ou trois jours avant et après) l'homme rentre dans une phase psychologique instable qui peut les conduire à des actes déraison nés et parfois criminels. Qui n'a pas entendu parler des crimes de pleine lune ?
Pourquoi! parce que tout simplement, à ces moments là, la barrière entre la conscient et le subconscient est réduit à son strict minimum. C'est tout là la clef ultime de l'envoûtement.
Si le but est un diminution on commence une pleine lune.
Si le but est une augmentation on commence une nouvelle lune. Dans l'exemple des rituel d'amour on l'on tend à créer et augmenter ce qui n'est pas encore né, on choisira une nouvelle lune, mais comme on doit commencer le jour en correspondance avec le but à atteindre soit pour l'amour Vénus dont un vendredi, on commencera le premier vendredi de lune montante. Plus le vendredi est proche de la nouvelle lune, plus l'envoûtement sera forte.

D) La charge:
A partir du premier vendredi après la nouvelle lune et à un moment favorable (heure magique et aspect planétaire favorable ou l'un des deux), le sorcier ou le mage va projeter sur la statuette une image mentale représentant le but à atteindre (par exemple une image de deux personne qui s'aiment suivi d'un ordre (au présent)) en se servant de sa propre force interne, et cela durant un certain temps. L'opération finie, il remettra le statuette dans son écrin de soie. Chaque jour, il recommencera l'opération et cela jusqu'à la pleine lune.

E) Que se passe t-il durant les rituels?
Chaque jour que le sorcier ou le mage exécute son rituel, il augmente la force de son message comme si chaque jour il enfonçait un clou avec un marteau. Et se message, implanté dans le subconscient de la victime va prendre, de jour en jour, au augmentation en puissance comme une énergie psychique contenant un message qui grandit à mesure que la lune croit.
Il arrive un moment où cette puissance est tellement forte, qu'une petite partie passe quelquefois dans la conscience du sujet, provoquant des symptômes dites "symptômes d'envoûtement". C'est à ce moment là que la victime se sens désorientée. Elle ressent un amour qui ne vient pas d'elle et quelle essaie de rejeter, sans trop de mal au début. Mais le rituel continue et la lune continue aussi de croître et la charge logée dans le subconscient augmente de jour en jour perturbant de plus en plus la victime. La fin du rituel est proche, la pleine lune arrive et c'est là que tout va se jouer.

F) L'envoûtement se réalise.
A la pleine lune, comme nous l'avons dit plus haut, le barrière entre la conscience et le subconscient commence à se réduire jusqu'à disparaître suivant les individus. A ce moment là (plus principalement la nuit où la barrière est la plus faible) que le message va jaillir avec une force considérable vers la conscience imposant la charge accumulée durant toute l'opération avec son message. L'envoûtement est réalisé.

G) Réaction de l'envoûté:
A ce moment précis, plusieurs cas peuvent se présenter selon la constitution psychique de l'envoûté:
>La personne est influençable, de constitution psychique faible, elle accepte le message comme venant d'elle même, tombe amoureux sans se douter de ce qu'elle vient de subir. Le message et la charge étant parfaitement consommée elle disparaît sans laisser de trace.
>La personne est de constitution psychique important et refuse cette charge et ce message ne venant pas d'elle même. Il se produit alors un combat psychique entre la charge refusée et la personne envoûtée. A la fin de ce combat, deux solutions: soit l'envoûté accepte la charge après un combat psychique plus ou moins long et le message accepté peut enfin disparaître du subconscient, et l'envoûté devient amoureux mais avec une certaine fatigue nerveuse, soit il se bat jusqu'au bout de ces forces soit en détruisant psychiquement cette charge soit préfère s'auto-détruire. Combien de personnes ayant subit un envoûtement sont poussées au suicide.
Bien sûr j'ai pris là les deux cas extrêmes, mais entre les deux, suivant les personnes et leur force à résister, la solution finale peut être différente (folie, caractère changeante, complètement à coté de ses pompes ou complètement désorienté, et généralement beaucoup sont enfermées pour maladie mentale).


Retour au sommaire magie